Génération Identitaire | Aujourd'hui, le 17 août, Defend Europe vient de terminer sa première mission - Génération Identitaire
17643
post-template-default,single,single-post,postid-17643,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-4.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.2,vc_responsive

Aujourd’hui, le 17 août, Defend Europe vient de terminer sa première mission

17 Aug Aujourd’hui, le 17 août, Defend Europe vient de terminer sa première mission

Celle-ci est un succès. Indiscutable. Total.

Succès politique, succès médiatique, succès militant.

Militant d’abord. Car la mission n’a pu exister qu’à travers la mobilisation de plusieurs milliers d’Européens qui nous ont soutenu financièrement, mais également la mobilisation de dizaines de milliers d’autres qui ont suivi et diffusé nos messages sur les réseaux sociaux dans plusieurs pays. Nous les remercions tous très chaleureusement.

Médiatique ensuite. Defend Europe a connu une couverture médiatique exceptionnelle, notamment en Italie. Hostiles presque toujours, mensongers parfois, ces articles et reportages ont cependant porté à la connaissance de millions d’Européens notre action. C’est cet impact médiatique qui a permis notre succès politique.

Car, oui, Defend Europe est un succès politique.

Voici seulement deux mois, de très nombreux navires d’ONG croisaient au large des côtes libyennes comme des taxis attendant leurs clients.

En ce 17 août, il n’en reste plus qu’un seul. Inutile. Ridicule. Car il n’a plus de clients.

Toute l’Europe sait désormais que ces prétendues ONG étaient pour certaines les complices actifs des mafias de passeurs de clandestins et, pour d’autres, leurs idiots utiles.

Que s’est-il passé en un mois ?

Tout simplement la pression citoyenne en Italie face au déferlement des clandestins. Une pression que nous avons contribué à augmenter et accélérer durant plus d’un mois. Le gouvernement de centre-gauche italien a été contraint d’agir. S’il ne l’avait pas fait, alors, il serait tombé.

Defend Europe a fait la preuve qu’être au bon endroit et au bon moment permettait d’agir efficacement sur les gouvernements et d’obtenir des résultats concrets.

Des personnalités politiques européennes de premier plan comme Nigel Farage et Frauke Petry, présidente de l’AFD, mais également les Garde-Côtes libyens ont reconnu l’utilité de notre action.

Mais, si cette mission est terminée, Défend Europe continue. Nous mettrons en place prochainement de nouvelles initiatives.

Une conférence de presse se tiendra à la Maison de l’identité « La Traboule », 5 montée du Change, Lyon, France, samedi 19 août à 18h, en présence de l’équipage.