Génération Identitaire | Depuis Poitiers, notre appel à la reconquête été entendu
839
single,single-post,postid-839,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-4.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.2,vc_responsive
 

Depuis Poitiers, notre appel à la reconquête été entendu

22 oct Depuis Poitiers, notre appel à la reconquête été entendu

Communiqué du 22 octobre 2012

::  Depuis Poitiers, notre appel à la reconquête été entendu ::

Un peu plus de 48 heures après le début de notre occupation symbolique et pacifique de la future grande mosquée de Poitiers, nous pouvons tirer un premier bilan de notre action.



Depuis Poitiers, notre appel a été entendu ! Par les médias tout d’abord, avec des passages sur toutes les grandes radios et télévisions, plus de 250 articles dans la presse régionale et nationale et d’innombrables reprises sur internet. Par les responsables politiques ensuite, puisque de l’extrême-droite la plus rance à l’extrême-gauche la plus stupide en passant par les grandes formations, tous ont donc été forcés de se positionner par rapport à notre action. Et enfin entendu par notre peuple surtout, ce que personne ne pourra contester en observant rapidement l’impact de l’occupation sur les réseaux sociaux ou encore l’explosion du nombre de visionnages de notre vidéo de lancement. Nous avons reçu près d’un millier de messages de soutien, des dons en provenance du monde entier, plusieurs centaines d’adhésions spontanées par le biais de notre site internet.

Nos objectifs étaient les suivants et ils ont tous été remplis :
– Tout d’abord remémorer à nos compatriotes la bataille de 732 et la figure de Charles Martel, alors que l’on voudrait de plus en plus en effacer le souvenir pour mieux falsifier nos mémoires et faciliter ainsi le remplacement de population en cours.
– Démontrer l’avancée de l’islamisation de notre pays à travers cette grande mosquée – et son non moins grand minaret – dans un lieu aussi symbolique que Poitiers. Car si les Français n’ont plus qu’un souvenir lointain de la bataille de 732, pour les musulmans c’était hier ! Et construire un tel édifice dans cette ville n’a rien d’anodin.
– Dénoncer la collaboration de nos institutions avec cette islamisation à marche forcée. Collaboration parfaitement illustrée par les déclarations consternantes du maire de Poitiers, du Préfet, du délégué diocésain, se comportant tous avec l’imam comme s’ils en étaient déjà les vassaux.
– Faire entendre que face à cette collaboration il existe une résistance. Et une résistance s’incarnant dans la jeunesse !
– Faire savoir que cette résistance a un nom : Génération Identitaire !

La totale hystérie témoignée par les responsables politiques (Harlem Désir, tout juste nommé premier secrétaire du PS, en appelant à l’interdiction de notre mouvement), les dirigeants du pays (Jean-Marc Ayrault se sentant obligé de témoigner sa tristesse depuis l’Asie) et les associations prétendument antiracistes peuvent laisser envisager des conséquences en tout genre suite à notre action de Poitiers. Rappelons qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes quatre de nos responsables sont encore en garde à vue (depuis plus de 40 heures), signe d’un acharnement évident. Ces conséquences, nous les avions envisagées et pesées, c’est pourquoi nous sommes prêts à les assumer, quelles qu’elles soient. Car cela en valait la peine, car nous n’avons jamais imaginé que la Reconquête ressemblerait à un dîner de gala ou une soirée pyjama.

Mais désormais nous ne les affronterons pas seuls, mais avec le soutien de très nombreux Français. Forts du millier de nouveaux contacts que nous allons désormais traiter, nous allons pouvoir continuer la structuration de Génération Identitaire. Et évidemment, plusieurs autres actions sont déjà prévues.

Ce message que nous avons fait entendre à Poitiers est au fond assez simple : nous ne reculerons plus !

—–
GENERATION IDENTITAIRE
www.generation-identitaire.com
contact@generation-identitaire.com
—–